Vidéo et SEO : un impact mesurable

April 29, 2015 | 0 Commentaires
video-seo-impact

Depuis l’implantation de Panda et Penguin par Google comme logiciel de référencement sur le moteur de recherche propriétaire, les sites qui favorisent du contenu unique sont largement mis en avant. En effet, le contenu unique est considéré comme qualitatif et générateur potentiel de liens externes qui ramènent du trafic.

 

A l’instar de ces contenus, nous trouvons les vidéos qui sont considérées comme le contenu de qualité par excellence par les moteurs de recherche. Elles sont gages d’un caractère unique pour Panda et Penguin et améliorent donc automatiquement votre référencement.

 

Rob Toledo, un spécialiste de l’engagement et du taux de rebond chez Shutterstock déclare :

 

« Ce n’est plus seulement un ajout intéressant, les vidéos sont devenues une fonctionnalité importante pour toute personne intéressée par la SEO, les taux de conversion et la reconnaissance de marque. Cela comprend à peu près tout le monde de nos jours. »

 

Voici 4 KPI (Key Performance Indicators) SEO sur lesquels il est important de voir l’impact de la vidéo :

 

 

Le SERP (Search Engine Result Page)

 

Selon l’étude Forrester de 2009, une vidéo donne 53 fois plus de chances de retrouver son site en première page de résultat sur les moteurs de recherche.

 

Pourquoi ? Car avec l’apparition de l’algorithme de référencement Colibri, la qualité des contenus est privilégiée par rapport à l’optimisation de mots-clés. Le but ultime étant de répondre de la manière la plus précise à une requête utilisateur avec un contenu probant et de qualité.

 

Ce nouvel algorithme sert le client final, à savoir l’utilisateur de Google.

 

 

 

Le taux de clics

 

Des études montrent que les résultats de recherche avec vidéo ont un taux de clic 41% plus élevé que les résultats textuels. Cela est dû en majeure partie aux aperçus des vidéos générés automatiquement et qui renseignent l’utilisateur sur le contenu de la vidéo et sa qualité.

 

Le plus important est d’héberger sa vidéo sur son propre serveur car une vidéo hébergée sur Youtube n’améliore que le référencement de Youtube et non celui de votre site.

 

 

 

Le taux de rebond

 

La durée moyenne d’attention sur le net est de 8 secondes a peu près. Un fort taux de rebond affectera grandement le classement SERP de votre site, sans mentionner le fait qu’il sera difficile de vendre quelconque produit. La vidéo est un des moyens les plus simples de faire rester les utilisateurs sur votre site.

 

En 2012, avec l’introduction de « Dwell Time », Google commence à calculer le temps passer sur un site par un utilisateur. Plus l’utilisateur reste longtemps sur un site, plus le site est qualifié d’intéressant pour une requête donnée, plus son référencement pour cette dite requête s’améliore. Google donne à ces pages plus d’influence, de crédit via « Page Authority » (calculateur sur 100 points de l’influence d’une page).

 

Une étude de ComScore sur des sites retail montre que les visiteurs d’une page ayant visionnés une vidéo restent deux minutes de plus et 64% d’entre eux sont plus enclin à faire des achats sur ce site (la vidéo augmente le taux de conversion de 80%).

 

Le but étant d’avoir un taux de rétention le plus fort possible avec un taux de rebond minimum.

 

 

 

Les backlinks

 

Les utilisateurs sont ceux qui créent les liens vers votre contenu. Plus votre contenu est unique et intéressant pour votre cible, plus il y aura de liens vers votre vidéo donc vers votre site. Les utilisateurs aiment les vidéos parce qu’elles sont informatives, courtes, facilement consommables et partageables.

 

Dans ce cas là, il est important de se poser la question de l’utilité du contenu fourni à l’utilisateur. Plus il est utile, plus l’utilisateur aura tendance à le partager. C’est à ce moment que le nombre de backlinks vers votre site augmente ainsi que votre référencement.

 

 

_____________________

Crédit photo : http://www.motivproductions.co.uk/seo-and-video-content/